Pourquoi le miel se cristallise ?

Pourquoi le miel se cristallise ?

Votre miel s’est transformé en un étonnant bloc de sucre et vous aimeriez connaître les raisons qui se cachent derrière un tel phénomène ? Eh bien, vous êtes à la bonne adresse. Découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur la cristallisation du miel, notamment les raisons pour lesquelles elle se produit.

La cristallisation, un phénomène propre au miel de qualité

Avant toute chose, il est important que vous sachiez que la cristallisation de votre miel n’est pas une mauvaise chose en soi. En effet, si elle se produit avec votre miel, cela ne veut dire qu’une seule chose : votre miel est de bonne qualité.

Autrement dit, si votre beau miel de couleur dorée se change en un bloc de sucre, c’est tout simplement parce qu’il dispose encore de tous ses principes actifs naturels. C’est justement ces derniers qui sont responsables du phénomène de la cristallisation qui survient avec le temps.

Or dans le même temps, on sait que seuls les miels bruts, c’est-à-dire ceux qui n’ont pas encore fait l’objet d’un traitement spécial (pasteurisation, etc.) de la part des industriels, détiennent cette formidable capacité de cristallisation.

Comme vous l’avez sûrement déjà compris, c’est une manière détournée de dire que les miels commercialisés généralement sont de moins bonne qualité que les miels bruts. Etant donné qu’en les chauffant à outrance afin de les empêcher de se cristalliser, les apiculteurs détruisent finalement bon nombre d’éléments actifs que renferment ces derniers. Cela réduit aussi par la même occasion l’apport en nutriments du miel tout en l’empêchant d’évoluer. Mais que cachent les principes actifs responsables de l’évolution du miel en cristal ?

Le miel se cristallise parce qu’il est une matière vivante

Non, ce n’est pas une erreur, le miel est effectivement un aliment vivant. Lorsqu’il est produit par les abeilles, il l’est toujours sous la forme liquide, mais au fil du temps, en raison des nombreux éléments actifs qu’il renferme, le miel petit à petit laisse apparaître des cristaux qui changent sa texture liquide. Progressivement, il va prendre, en fonction de la provenance de son nectar et donc de ses principes actifs naturels, différentes consistances.

Par exemple, le miel de bruyère callune évolue pour devenir de la gélatine au point qu’il faille recourir à la force centrifuge avant de parvenir à l’extraire de ses cadres. Pour d’autres types de miel comme c’est le cas du miel brut provenant de la floraison d’automne, la cristallisation permet d’obtenir un miel crémeux et savoureux.

Un formidable processus qui ne se produit malheureusement pas avec les miels qui ont été pasteurisés et filtrés afin de faciliter leur commercialisation en pots car les éléments vivants contenu dans le miel brut et qui lui confèrent sa capacité à passer d’un état liquide à celui de cristal, ne résistent pas aux hautes températures. Tout ce que l’on obtient généralement de tels pots de miel, c’est un miel ferme sans grandes valeurs nutritives.

Comprenez donc qu’un miel brut, c’est-à-dire non filtré et non pasteurisé, est toujours plus intéressant à consommer. Maintenant que vous savez toutes ces choses sur la cristallisation, vous êtes averti quant au type de miel vers lequel vous tourner pour bénéficier davantage des bienfaits du miel.